Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 20:08

                    IMG 0410 - Copie

                                                                   HUILE SUR TOILE 2011

Repost 0
Published by Les passions d'Elisah - dans Peinture
commenter cet article
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 23:19

Attention avant de lire ce poème je tiens à le remettre dans son contexte, il a été écrit bien évidement par moi mais en 1990, j'avais 16 ans et à cet âge là tout est blanc où tout est noir... J'avoue qu'en le relisant je l'ai trouvé très dur, et un peu violent, et à cet âge je ne temporisai pas mes propos.

Mais je souhaitais le faire lire aux lecteurs de mon Blog car c'est mon premier poème... 1er d'une longue série j'espère...et qui pourra peut-être aider quelqu'un...

 

 

Breuvage divin pour ceux qui t'admirent

Eux, ceux qu'avec le temps tu attires

Une seule gorgée, avalée

Et les voilà empoisonnés

C'est une toile bien tissée

Un filet bien ajusté

Pour qu'ils ne puissent en ressortir

Tu n'as pas peur de vêtir

Des robes toutes différentes

Mais pour le moins très attirantes

Ils en voient une, ils en voient deux

Et puis voilà, fini pour eux

Le voilà le cercle vicieux

Celui qui tourne, tourne autour d'eux

Voleur de rêves et de jeunesse

Toi qui leur prend, même la tendresse

Leur apprenant la vanité

Comme leur prenant la volonté

Tu es tranchante comme un sabre

Semblable à une danse macabre

Implacable

Redoutable

Ils ne peuvent t'échapper

Ils t'appartiennent à jamais

Oui c'est eux, eux les vieillards

Eux les jeunes, ceux qui s'égarent

Noyant leur tristesse

Cherchant la tendresse

Ils n'ont trouvé que solitude

Se sont sentis sans aptitude

Se sont retrouvés sans ami

Certains veulent même quitter la vie

Ô toi piège au miroir doré

Toi qui les as enchaînés

Breuvage sordide,

Au goût cupide

Faiseur de mort

Envers du décor

Toi, bradée pour de l'or

Ensorceleur de corps

Menant à la démence

Démon de l'apparence

Comme de l'accoutumance

Toi aliénation : connais-tu la clémence ?

 

Elisabeth Delaunay (Ecrit en 1990 à l'age de 16 ans)

J'admire tous ceux qui se battent chaque jour, et sont, ou ont été victime de l'accoutumance à l'alcool (ou autre drogue)... et tous ceux , les enfants, les proches, de ceux qui essayent de les en sortir... il faut beaucoup de courage et de patience... Quand on a un genoux à terre la guerre n'est pas perdue et il est toujours temps de se relever, j'ai mis très longtemps à comprendre que c'était une maladie... pour un enfant ou un ado voir un proche sombrer peut être terrible et lui fait peser une responsabilité énorme sur ses fragiles épaules, sans compter...que ça a toujours été considéré comme une maladie honteuse... Et pour un jeune et plus tard adulte vivre avec la peur au ventre d'un jour sombrer à son tour...car même dans une société civilisée comme la notre la langue de bois est de mise sur ce sujet (même si il y a une amélioration ) et on a trop vite fait de faire des raccourcis ... Je voulais leur dire qu'il n'y a pas de honte à être malade...et jamais un enfant ne doit ressentir de honte car son parent ou un proche est malade...et n'ayez jamais honte vous adulte, d'un proche malade de l'alcoolisme...

Je suis plutôt virulente dans mes propos car c'est du stricte vêcu...Mon père a arrêté de boire à 60 ans et est malheureusement décédé à 63 ans...d'un cancer... La vie est ainsi faite mais il ne faut jamais perdre espoir !...

AVEC UN PETIT ESPOIR QUE CET ECRIT PUISSE AIDER QUELQU'UN NE SERAIS-CE QU'UNE PERSONNE... 

 

 

 

Repost 0
Published by Les passions d'Elisah - dans Poèmes
commenter cet article
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 21:13

Concert a TAIN le 12 mars 010

                MUSIC PASSION

 

IMGP4225

CHANTER DEMANDE DE L'ENERGIE ...LOL


Concert a TAIN le 12 mars 003 - Copie (2)

Je ne porte pas des Boas tous le temps ! Petit clin d'oeil pour un classique du Jazz

"On the sunny side of the Street"

Mon deuxième concert avec 400 personnes dans la salle (le plus gros)... en voyant la salle la première chose que je me suis dit "si j'aurais sue je serais pas venue !!!" et pourtant ça a été un pur moment de bonheur...

 

 

 

Concert 18 Juin 2011 007

concert en plein air , le top !!!!

Concert-18-Juin-2011-032---Copie.jpg

Une autre de mes passions que je pratique en amatrice (he oui je chante)  depuis seulement deux ans (2010 à 2012) , je m'amuse beaucoup ... On ne se prend pas au sérieux .Je chante dans une ancienne formation musicale de village, transformée en orchestre.

Vous devez vous demander ce que je chante ? En général pas plus de 3 ou 4 chansons et j'aime beaucoup le répertoire d'Edith Piaf , de Dalida , Liane Foly , et je me suis essayée au Jazz l'an dernier avec "On the sunny side of the street" ... 

Il s'agit d'une association, on est tous des amateurs et nous faisons quelques concerts gratuits quand d'autres associations nous le demandent. 

Dans les villages le tissus associatif est la vie ! On en a tous besoin !

 

J'ai du arrêter de chanter avec Music Passion suite à mon accident de voiture en 2012...

Malheureusement en cette année 2014 MUSIC PASSION va s'arrêter et même si j'aurais apprécier reprendre car il y avait une super ambiance... ce ne sera pas possible...

 

ElisaH

Repost 0
Published by Les passions d'Elisah - dans Qui suis-je
commenter cet article
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 19:34

Les yeux posés sur mon chevalet...

je regardais cette mouche furtive qui virevoltait autour de ma toile vierge...

insaisissable ...

inconnue...

et pleine de liberté...

Liberté si fragile à laquelle je pouvais mettre un terme

par un simple revers de main...

Comme moi et nous tous ,

sa vie était régie

par

la loi des hommes

et

leur seule

cruauté ou clémence...

 

  ElisaH (1998)

 

Repost 0
Published by Les passions d'Elisah - dans Poèmes
commenter cet article
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 18:50

Neige si blanche, si pure

Calme d'un blanc si pur

Un froid glacial me transperce le coeur

C'est l'hiver...

 

Les gens emmitouflés dans leurs pulls

Se protègent du froid qui provoque des émules

Mais des autres moins, la solidarité éclot

Elle éclot d'un bouton, d'un cocon

Que l'on avait fermé hermétiquement

Ceci pendant des mois, instinctivement

Picture-4---Copie.jpg

C'est une fleur de saison hivernale

 rare...

Que l'on oublie pendant la période estivale

On dirait que ce blanc si calme...si pur

Est une colombe de paix et de trêve lorsque c'est dur

Mais mars arrive à grand pas...

Et on aura le droit d'avoir faim mais plus d'avoir froid

Chacun se remettra alors dans sa glace des temps chaud

Et le froid reviendra, mais personne le sentira

A part ceux qui ont eu froid

Et celui-là, ils ne l'oublient pas

Car l'indifférence est la pire des choses en toute saison par tous les temps

Mais à qui en attribuer la cause ?

 

Neige si blanche si pure

Calme d'un blanc si dur

Un froid glacial me transperce le coeur

C'est toujours et encore l'hiver

 

 

ElisaH (Février 96)

 

Une pensée pour tous ceux qui ont autant froid au coeur

en été qu'en hiver...

Repost 0
Published by Les passions d'Elisah - dans Poèmes
commenter cet article
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 11:42

TABLEAUX1b3b4b ÉROTIQUE

HUILE SUR TOILE

2b

Peintures Huile sur toile réalisés en 2011

par Elisabeth Delaunay

Repost 0
Published by Les passions d'Elisah - dans Peinture
commenter cet article
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 11:26

Un voilier blanc est arrivé au port

Ses occupants sont sortis dehors

Des voyages plein la tête

Ils criaient à tu-tête

Combien ils étaient (...)

 

EXTRAIT

La suite à découvrir dans mon recueil...

 

Elisabeth Delaunay (Écris en 1993)

Repost 0
Published by Les passions d'Elisah - dans Poèmes
commenter cet article
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 11:04

J'ai pris le train en marche

Sans que personne le sache

C'était un wagon lit

Par une très belle nuit

Un wagon très spécial

Avec un vrai idéal

Des rêves à chaque fenêtre

Des envies de tout connaitre

Des espoirs plein la tête

La locomotive en tête

IMG_2188.JPG

 

 

Des déceptions par endroit

Des émotions qui font froid

De l'amour plein les poches

J'avais un peu les pétoches...


 

ElisaH (Ecrit en 1995)

 

 

Repost 0
Published by Les passions d'Elisah - dans Poèmes
commenter cet article
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 10:05

Comme un jour d'hiver

J'ai un froid dans le dos

Tu vas quitter cette terre

Comme un radeau sur l'eau

 

Tes yeux fixés sur nulle part

Tu vas larguer les amarres

Vers ce monde si beau

Inconnu des matelots

C'est toi qui tiens la barre

L'aventure démarre

Rendez-vous là haut

Mais surement pas si tôt

 

Comme un jour d'hiver

J'ai un froid dans le dos

Tu vas près de la mer

Vers une infinie d'eau

 

Ma main attendant le départ

Dans la tienne avec égard

Je pense tout haut

A quel moment tu vas mettre le chrono

La puissance de ton regard

M'évite d'avoir le cafard

Et me rassure aussi tantôt

En chassant mes idéaux

 

Comme un jour d'hiver

Ton amour m'a rassuré

Et si je fais des vers

C'est que je suis soulagée

 

Aujourd'hui tu as largué les amarres

Sans que le chrono démarre

Tu es parti voguer sur les flots

D'où ne reviennent aucun matelots

La tristesse de mon regard

Je n'ai point voulu t'en faire part

Mais mon amour

Est sur ton bateau

Car il a brisé tous les maux

 

Vogues ce jour d'hiver

Tu peux partir là haut

Regarder droit devant la mer

Car je viendrais un jour sur les flots...

 

 

Elisabeth Delaunay (Mars 1996)

Spéciale dédicace à mon père parti sur des flots intemporels en février 1996...Le cancer fait des victimes...Beaucoup ! Battons nous contre ce fléau !!!...

 

Repost 0
Published by Les passions d'Elisah - dans Poèmes
commenter cet article
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 23:08

J'avertis mes chers lecteurs , que ce poème ne peut être lu...

par les personnes qui n'ont pas l'esprit du tord...

Mots insensés à double sens...

Je vous laisse le plaisir d'en découvrir l'essence...

 

 

Desseins dévoilés

 

Pointant vers ton sillon

 

Âmes avisées

 

Partant à l'unisson

 

Pour le septième étage

 

Tes yeux posés sur les boutons...

 

De cet appareillage

 

Qui nous sert pour l’ascension

 

Te transportant vers la gloire...

 

Tu avais pour tout bagage

 

Une queue à l'embout noir

 

De billard et c'est plus sage

 

Ta main la caressant

 

Je ne pouvais m'empêcher de voir...

 

Ainsi que ton sourire béant

 

Qui savourait déjà sa victoire

 

Etant au second...

 

Arrêt heureusement peu demandé !

 

Réclamant l'abandon...

 

De l’ascenseur par tous ses usagers...

 

 

ElisaH (Ecrit en 1995)

 

 

 

Repost 0
Published by Les passions d'Elisah - dans Poèmes
commenter cet article

Présentation

  • : Les passions d'Elisah
  • Les passions d'Elisah
  • : Passionnée par les arts ... je vous livre au hasard...de mes mots entremêlés, de mes peintures sucrées...un peu de mon territoire, que sans crier gare ...vous saurez apprécier , ou ne pas adhérer...mais il est de bon ton , même dans le fond, de laisser trace de votre visite, pour ce qui est de ma voix car je chante des fois...vous en aurez peut-être la musique... Au plaisir de vous lire... Elisah
  • Contact

Recherche