Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 19:36

Combien de tourments nous saisissent,comme un cliché sur papier glacé ...

 

Combien sont les gens qui restent,

 

lorsque ton présent est tourmenté ...

 

Le malheur semble contagieux ,

 

comme le bonheur fait parler les envieux...

 

À tous ceux qui ferment les yeux ,

 

la peine n'est point contagieuse ...

 

elle ne se transmet point ,

 

si le rire par contre se répand ,

 

c'est de bon augure qu'on l'attend ...

 

Pour sécher les larmes ponctuelles que parfois on verse par désarroi ...

 

Face à une solitude saine qui nous lave des mauvais émois ...

 

Combien de fois sur ton chemin tu as détourné les yeux ,

 

pour n'être confronté à ta peur de l'attraper insidieusement ...

 

Combien de fois tu as délaissé un ami  ,

 

pour ne savoir dire à sa peine ton désarroi éloquent ...

 

Une épaule pour pleurer ,

 

un sourire pour oublier ,

 

une main pour avancer ,

 

une oreille pour écouter ,

 

une parole bien prononcé ...

 

Suffisent parfois à la peine de celui que tu n'oses aborder ...

 

Le bonheur est parfois peu de chose pour celui qui ose l'aborder .

 

ElisaH (2 avril 2012)

 

Je commande le recueil "Au temps m'emportent les mots"

Partager cet article

Repost 0
Published by Les passions d'Elisah - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Clovis Simard 05/08/2012 03:53

voir mon blog(fermaton.over-blog.com)

Présentation

  • : Les passions d'Elisah
  • Les passions d'Elisah
  • : Passionnée par les arts ... je vous livre au hasard...de mes mots entremêlés, de mes peintures sucrées...un peu de mon territoire, que sans crier gare ...vous saurez apprécier , ou ne pas adhérer...mais il est de bon ton , même dans le fond, de laisser trace de votre visite, pour ce qui est de ma voix car je chante des fois...vous en aurez peut-être la musique... Au plaisir de vous lire... Elisah
  • Contact

Recherche